Bienvenue

Bienvenue à toi, aventureux surfeur, qui vient s'échouer en quête de sens gustatif. Ici tu trouveras des récits d'agapes, des notes de dégustations bacchiques et des adresses prometteuses compilées avec amour.

samedi 1 mars 2008

Le rayon vin d'Auchan

Auchan la Défense, samedi après-midi, rayon des liquides. C’est comme cela que l’on nomme le rayon des boissons dans la monde de la « grande distri’ ».
J’étais en train de regarder ce qu’il y avait dans la cave à 13°, lorsque une japonaise vivant en France me demande si je m’y connais un peu en vin.
- Oui, lui répondis-je.
- Pourquoi cette bouteille de blanc porte le nom Bordeaux ?
Me voilà donc lancée dans une petite leçon des vignobles de la France ou plutôt de Bordeaux :
- Oui, il y a du vin blanc à Bordeaux ; Saint Emilion est une appellation particulière du vignoble bordelais ; non la « Syrah » n’est pas du Bordeaux, mais ce vin pourrait aller avec une viande grillée ; oui, un vin s’associe mieux avec certains plats que d’autres.
La jeune femme me remercie platement et repart avec une bouteille de « Bordeaux » et une bouteille de « Syrah ».
Le conseiller, le monsieur se définit comme tel et non comme un vendeur, qui n’avait rien perdu de la conversation, me lance :
- Vous allez bientôt pouvoir me remplacer. Vous savez, les clients achètent mieux si c’est un autre client qui les conseille. Au fait, quelque chose vous intéresse dans la cave ?
- Oui, je viens de voir Figeac 2004 à moins de 50€, y aurait-il un problème d’étiquetage ?
- Non, c’est le bon prix. 2004 est considéré comme une mauvaise année, mais les merlots mûrissent plus rapidement que les cabernets et au moment de la vendange il faisait un beau soleil. On ne peut pas en dire autant des cabernets qui ont été vendangés sous la pluie. Par contre, il n’est pas à boire maintenant, il faut savoir attendre.
- Pas de problème, je suis très patiente lorsqu’il s’agit de vin. Dites-moi, vous avez pas mal de grands crus dans cette cave, mais pas de Bourgogne ?
- Nous vendons beaucoup de Grands Crus ici, entre midi et deux, les tours descendent et achètent. Mais les cleints veulent du Bordeaux. La première chose que me demande un client c'est "où est le Bordeaux ?".
Nous voilà partis dans une discussion sur le vin, sur Auchan, la consommation et les habitudes des clients. Il m’emmène dans le rayon des apéritifs, où se trouvent les Banyuls, les Muscats et autres Portos.
- Les Portos ? Les clients le gardent plus d’un an ouvert dans leur placard en attendant qu’une dame d’un certain age en prenne avec un glaçon en apéro. Je rêve d’avoir des vintages et des bons vins mutés. Regardez ce Banyuls, avec un bon civet de gibier, il est superbe.
- Moi je préfère le Banyuls avec du chocolat ! Ce muscat, là, c’est le même Cazes qu' Aimé Cazes ?
- Oui, comme ce vin rouge du Pays d’Oc. Avec du magret fumé, c’est une petite merveille.
Vous voyez la taille du rayon ? Normalement, d’ici fin septembre, elle va doubler. J’ai plein de projets pour ce rayon. Vous me parliez des Bourgognes, je vais enfin pouvoir en avoir plus, et avoir de beaux Portos.
Le conseiller est demandé par un client, me salue et emmène son client ... vers les Bordeaux..

Je ne pensais pas, dans ce temple de la grande distribution, tomber sur un passionné du vin qui donne de bons conseils et qui a pris son bâton de pèlerin contre les idées reçues.

Gwenola

2 commentaires:

winaddict33 a dit…

Le risque avec cette perle rare, c'est que dans 6 mois, elle risque de se trouver promue/mutée au rayon textile !

Gwenola a dit…

Je ne pense pas qu'il soit mûté car cela fait au moins 15 ans qu'il s'occupe de ce rayon. Néanmoins, pour connaître un peu les méthode d'Auchan, ce cas peut être envisageable