Bienvenue

Bienvenue à toi, aventureux surfeur, qui vient s'échouer en quête de sens gustatif. Ici tu trouveras des récits d'agapes, des notes de dégustations bacchiques et des adresses prometteuses compilées avec amour.

samedi 20 juin 2020

Libérés, déconfinéééééés....


Premier weekend de déconfinement ensoleillé = sortie en terrasse.
Nous réservons dès la matinée et nous avons raison car, dès la soirée venue, la file d'attente ne désemplit pas chez Sapristi. Jusqu'à 22h et plus, les convives ne cessent d'arriver. Pour notre part, notre table en terrasse nous attend...

L'accueil est, comme toujours, très serviable mais rapidement submergé par l'affluence, d'où des temps d'attente parfois longs...


Gaspacho

Classique, bien tomaté et bien vinaigré. Bonne entrée en matière.


LES ASPERGES

"Asperges vertes cuites fondantes, mayonnaise citronnée, mimosa d’œufs durs, saumon mariné en gravlax". Joli ensemble. Le gravlax est très bon, la mayo parfaitement assaisonnée. Je me régale.


LA TOMATE BURRATINA

"Burratina crémeuse des Pouilles, tomates cerises multicolores, concassé de tomate à la marjolaine, pistou de basilic". Une belle assiette, colorée et copieuse. La concassée est une tuerie. Ma Comtesse se régale...


LE RISOTTO GAMBAS

"Gambas Black Tiger snackées à la plancha, risotto crémeux, bisque réduite, parmesan croustillant". Ça fond, ça croustille et c'est fort goûteux. Que demander de plus ?


LE SAUMON

"Pavé de saumon cuit à l’unilatéral, tagliatelles de concombre et mangue, suc d’orange épicé". Le concombre et l'orange en font un plat très frais.


L’ASSIETTE DE FRUITS À PARTAGER

"Pastèque en tranches épaisses, framboises et fraises fraiches, coulis de fruits rouges, meringues croquantes". Malgré l'intitulé, Ma Comtesse n'est pas partageuse et profite de la fraicheur et de la légèreté des fruits pour conclure son repas et oublier les agapes maison du confinement.


LA TROPEZIENNE

"L’incontournable tarte Tropézienne aux arômes de fleur d’oranger et écorces d’oranges confites". Bon, l'imitation est un cran en dessous de LA Tropézienne mais n'est pas trop mal quand même. Mais , pourquoi avoir mis ce caramel au beurre salé qui n'a rien à faire là ??? Trop de fioritures sur le dessert tue le dessert !!


Avec tout ça, nous buvons un verre de Côtes de Provence rosé Cuvée Irrésistible 2018 du Domaine de la Croix pour ma Comtesse, un rosé léger... et un verre de Pouilly-Fumé 2018 du Domaine de Riaux, plus cassis que buis, bien vif, pour moi.

Bon, à part le point final un peu raté et le service débordé, on se régale chez Sapristi et il est fort probable qu'on nous y reverra...


François