Bienvenue

Bienvenue à toi, aventureux surfeur, qui vient s'échouer en quête de sens gustatif. Ici tu trouveras des récits d'agapes, des notes de dégustations bacchiques et des adresses prometteuses compilées avec amour.

mercredi 1 juillet 2020

L'Auberge du Bois à Niozelles

 

Nous quittons la Camargue et les Alpilles pour aller "un peu plus à l'est" (#tryphontournesoldétourné). 

Fontaine de Vaucluse...


 

 

Malheureusement, faute d'eau, la résurgence est à sec...

 Gordes...


 Puis l'Abbaye de Senanques...


 Ses champs de lavande, ses mariages japonais devant les champs de lavande...


 Et les touristes qui font des selfies devant les champs de lavande...


Un petit arrêt à Apt pour l'indispensable achat de fruits confits et nous arrivons pour la nuit à Forcalquier.

Cependant, nous quittons la ville pour aller diner à Niozelles, la ville voisine, ou plutôt ses abords car notre étape, l'Auberge du Bois, est au milieu de nulle part, bien que d'un accès facile.

Dans une cour de ferme ombragée par de superbes platanes et rafraichie par une belle fontaine centrale, nous sommes au calme et nous décompressons après une longue journée d'excursion.

 
Carpaccio de thon, gingembre et baies roses


 Du frais, du frais, du frais !!


 
Pain de poisson, coulis de poivron, champignons en pickles


 De la légèreté, de la légèreté, de la légèreté !!


 
Pièce de bœuf, sauce poivre, gratin de courgettes

Bonne cuisson, bon assaisonnement, comme dans les entrées d'ailleurs.

 

 
Tiramisu framboises

Du crémeux, du crémeux, du crémeux !!

 

 Avec ce repas simple mais très bien exécuté, nous avons trouvé une belle bouteille dans la petite mais bien fournie carte des vins, le Côtes de Provence rouge "Esprit de Corps" 2018 de la Légion Étrangère. Et du corps, il en a. Bien charpenté mais bien équilibré, c'est un vin qui montre ses muscles sans forcer, à l'image des sapeurs qui descendent les Champs-Élysées au rythme de "Tiens, voilà du boudin". De quoi donner envie de découvrir les autres vins du régiment.

 

 

 

Du calme, de belles et bonnes assiettes, du bon vin, c'est tout ce que nous demandons. Alors, pour en profitez, sortez des sentiers battus du Lubéron.

 

 François