Bienvenue

Bienvenue à toi, aventureux surfeur, qui vient s'échouer en quête de sens gustatif. Ici tu trouveras des récits d'agapes, des notes de dégustations bacchiques et des adresses prometteuses compilées avec amour.

mardi 5 février 2013

Parce que je le Delesvaux bien...


Après une bonne journée de dégustation à Angers, nous traversons la Loire, direction Saint-Aubin-de-Luigné, pour nous rendre chez Philippe Delesvaux, le roi des grands Layons.

Je suis bien grandiloquent, me direz-vous... Lisez plutôt ce compte-rendu, dégustez et faites-vous votre idée.

Anjou blanc Feuille d'Or 2011
Un nez très expressif de miel. Une bouche élégante, très aromatique (pomme, poire), avec un équilibre de presque demi-sec.

Anjou blanc Authentique 2010
Un nez de poire, poivré, peau de pêche. La bouche est aromatique, plus confite que Feuille d'Or, avec de la longueur. On est toujours plus près d'un demi-sec que d'un sec, et pour cause : 25g de sucre résiduel, qu'on ne sent pas gràce à une grosse acidité. Mais tout cela est parfaitement homogène.

Coteaux du Layon Saint-Aubin 2011
100% passerillé, 80g de SR. Un nez de fleurs de pommier, pêche. La bouche est minérale, grillée et très longue.

Coteaux du Layon Saint-Aubin Les Clos 2011
50% passerillé, 50% botrytisé, 130g de SR. Un nez de truffe/propre. Une bouche riche et élégante. Bel équilibre et grande longueur avec de la minéralité en finale.

Coteaux du Layon Saint-Aubin Grains Nobles 2010
100% botrytis. Une attaque souple, puis un épanouissement sur la liqueur. La bouche est plus aromatique que structurée. Grosse acidité, très grande longueur et une amertume grillée en finale.

Coteaux du Layon Saint-Aubin Grains Nobles 1995
Un nez très pur, très propre, miel d'arbousier. La bouche est réglissée/caramel, rhum vanillé, café, ananas, rhum-raisin. Très très grande longueur. On garde une bouche fraîche.

Coteaux du Layon Saint-Aubin Grains Nobles 1996
Un nez plus discret que le 95 mais assez pur. La bouche est réglissée (bois/zan) avec un épanouissement lent en bouche. Plus discret que le 95 mais l'épanouissement en finale est très long sur une minéralité tourbée.

Coteaux du Layon Saint-Aubin Grains Nobles 1997
Un nez de caramel au beurre salé. La bouche est abricotée, puissante, avec une grosse concentration (212g de SR) mais aussi beaucoup d'acidité. Finale sur l'"alcool".

Coteaux du Layon Saint-Aubin Anthologie 2010
100% botrytis, 360g de SR. Un nez d'alcool de pomme/poire. La bouche, toute en concentration, est nappante, presque tannique. Pomme au four, miel, miel de raisin.

Coteaux du Layon Saint-Aubin Carbonifera 1997
380g de SR. Un nez d'agrume tourbé. En bouche, mèche de bougie, marmelade d'orange très confite, iode. Bouche très enveloppante. Longueur sur la mandarine, puis le champignon.

Coteaux du Layon Saint-Aubin Anthologie 1995
400g de SR. Un nez de caramel. Bouche très nappante d'ananas, rhum, vanille, orange, avec plus d'acidité et plus d'équilibre que le SGN.

Coteaux du Layon Saint-Aubin Anthologie 1996
Bouche concentrée sur la la longueur. Sur la retenue, encore en devenir. Acidité en finale.

Coteaux du Layon Saint-Aubin Anthologie 1997
Nez de miel de chataignier. Bouche très nappante, très tourbée, minérale, caramel salé.

Aucune note car le plafond de l'échelle de notation est largement dépassé. Si chaque vin apporte sa propre expression, le plaisir est toujours présent. Je vous souhaite de faire la même dégustation.



François

1 commentaire:

Bobosse92 a dit…

L'Oréal bien sur !!

Bruno